Lecabanon.Org
Accueil > Informatique > Linux > Démarrage de Linux avec LILO

Démarrage de Linux avec LILO

LILO Linux Loader

mercredi 31 mars 2004, par Webmaster

Je vais vous décrire ici quelques petites infos essentielles sur LILO.

Le démarrage de Linux est un processus qui paraît trés simple, mais qui se décompose, en une suite d’étapes plus ou moins complexes.

Quand vous allumez votre PC avec Linux, le système d’exploitation est chargé en mémoire vive en plusieurs étapes.

La première étape est l’exécution d’un code de démarrage à l’intérieur du BIOS (Basic Input Output System), c’est une puce sur la carte mére de votre PC. Aprés quelques autres opérations préliminaires, on recherche le système d’exploitation dans un ordre bien précis. La recherche commence en général sur la disquette, puis le CDROM et se poursuit sur le disque dur.

On y lit le premier secteur où devrait être indiquée la maniére d’accéder à un système d’exploitation. Le premier secteur du disque s’appelle le MBR pour Master Boot Record.
Il contient un petit programme ainsi que la table des partitions, contenant quatre entrées au maximun (les partitions primaires).

Ce petit programme, que l’on trouve également dans le MBR, charge le premier secteur de la partition marquée comme étant la partition active. Dans ce secteur se trouve un autre programme qui démarre le système d’exploitation proprement dit.

Le rôle de LILO dans l’histoire, le Linux Loader, qui est utilisé par la plupard des Linux, peut-être hébergé soit dans le MBR ou dans le premier secteur de la partition Linux. Il peut donc être utilisé aux deux étapes du processus de démarrage.

- S’il se trouve dans le MBR, il devient visible dés l’allumage du PC et il peut donner le choix entre les différents systèmes d’exploitation quand il y en a plussieurs.

- Si il est inscrit dans le secteur d’amorçage de la partition Linux, on ne peut pas choisir les systèmes d’exploitation, mais il existe également quelques possibilités de configuration.

Donc il convient de considérer LILO comme un programme exécutable qui prépare le processus de chargement du noyau Linux. Le noyau vmliuz doit être chargé en mémoire et activé pour que l’on puisse dire que Linux est prêt.

Configuration de LILO

LILO ne renferme pas seulement le chargeur. On y trouve aussi un fichier qui contient la configuration de LILO. On peut entrer jusqu’à 16 formes de configuration différentes dans ce fichier, il y a en général une ou deux voire trois entrées.

Ce fichier se nomme lilo.conf, il se trouve dans/etc/lilo.conf

On peut le créer manuellement, mais dans le cas de la distribution Mandrake, il y a une solution bien plus simple et plus confortable, sous X (l’interface graphique) ouvrez un terninal puis tapez la commande drakboot.

- Ouverture du terminal plus la commande drakboot



- Le programme drakboot

- On clique sur configurez et vous avez le choix entre plusieurs options. Vous avez le choix du chargeur LILO ou Grub, le périphérique d’amorçage et le délai en seconde avant le boot le démarrage du PC

- Ici c’est le mode avancé.


Une fois que les valeurs vous semblent correctes vous cliquez sur ok et drakboot va écrire votre fichier lilo.conf.

Oui mais comment est le fichier lilo.conf ?

- Voici le fichier /etc/lilo.conf commanté :

boot=/dev/hda
map=/boot/map
install=/boot/boot.b
vga=normal
default=linux #Choix par défaut du système d'exploitation ici Linux.
keytable=/boot/fr-latin1.klt #Chargement du clavier ici Français (azertyuiop)
lba32
prompt
nowarn
timeout=100 #Temps avant le boot ici 10 secondes
message=/boot/message #Message lors du boot
menu-scheme=wb:bw:wb:bw #Menu texte ou graphique ici graphique
image=/boot/vmlinuz #Image du noyau
label=linux #Label nom du système d'exploitation
root=/dev/hda1 #Périphérique de démarrage.
initrd=/boot/initrd.img #Niveaux de démarrage de Linux ici init 3 (tous les services sont actifs sauf l'interface graphique)
append="quiet devfs=mount" #Montage des disques et périphériques.
vga=788 #Le mode vga pour le boot graphique.
read-only #En lecture seule
Ci desous est le 2° choix du boot le mode Linux Failsafe (le mode sans échec comme Window$)
image=/boot/vmlinuz #Image noyau
label=linux-nonfb #le nom
root=/dev/hda1 #l'emplacement
initrd=/boot/initrd.img # niveau de démarrage ici init 1 (sans le réseau et mono-utiisateur)
append="devfs=mount"
read-only
image=/boot/vmlinuz
Ci desous on peut booter sur une disquette.
label=floppy
unsafe

SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

0 visiteurs en ce moment